Tout sur le service civique

Les acteurs du service civique

Qui fait quoi dans le service civique ?

Les acteurs du service civique
Les acteurs du service civique

Les structures d’accueil 

Les structures éligibles a l’agrément d’engagement de service civique sont les organismes sans but lucratif ou les personnes morales de droit public, c'est-à-dire:

  • les associations loi 1901 et leurs unions ou fédérations,
  • les fondations reconnues d’utilité publique,
  • les fonds de dotation,
  •  les sociétés coopératives d’intérêt collectif,
  • les établissements de santé privés d’intérêt collectif,
  • les collectivités territoriales et leurs groupements,
  • les établissements publics dont les EPIC et les EPCC,
  • les services de l’Etat.

L’engagement de service civique ne peut pas être réalise dans une association cultuelle, politique, une congrégation, une fondation d’entreprise ou un comité  d’entreprise.

L’Agence du service civique est le service public de référence sur le service civique. Elle a été créée le 12 mai 2010 sous le  format de Groupement d’Intérêt Public (GIP). Ses missions principales sont :

  • d’assurer la gestion des agréments et du soutien financier apporté par l’Etat à l’accueil des personnes volontaires en service civique ;
  •  de promouvoir et de valoriser le service civique auprès notamment des publics concernés, des organismes d’accueil et d’orientation des jeunes, des établissements d’enseignement et des branches professionnelles ;
  • de favoriser la mise en relation des personnes intéressées par un service civique avec les personnes morales agréées proposant un contrat de service civique ;
  • de contrôler et d’évaluer la mise en œuvre du service civique ;
  • d’animer le réseau des volontaires et anciens volontaires en service civique.

Pour les structures d’accueil nationales, l’Agence du service civique est le référent. Pour les autres, au niveau régional ou départemental, il existe des référents service civique au sein des Directions Régionales de la Jeunesse et des Sports ou de Directions Départementales Interministérielles chargées de la Cohésion Sociale (voir la liste des référents).

 

Les structures qui accompagnent les associations

Depuis la mise en place du service civique universel au 1er Juin 2015, le Mouvement associatif a décidé de contribuer au déploiement d’un service civique de qualité dans un grand nombre de secteurs associatifs et sur tous les territoires en s’appuyant notamment sur les fédérations et coordinations qui le composent. Son action consiste à consolider au sein du monde associatif une culture exigeante et ambitieuse du service civique, qui soit à la fois respectueuse des aspirations des jeunes, et vecteur de dynamisation des associations. Concrètement, le Mouvement associatif propose une campagne d’information, un site internet ressources, des réunions d’informations et des forums de rencontre entre jeunes et associations.

 

Le Comité du service civique associatif est une association loi 1901 indépendante. Il est parrainé par Le Mouvement Associatif et a été créé en 2012 par des associations accueillant des engagés de service civique, des scientifiques et des experts. Le Comité a pour but de construire une culture exigeante d’un service civique qui soit à la fois respectueux des aspirations des jeunes et vecteur de dynamisation des associations.  Pour cela, le Comité accompagne les associations accueillant des jeunes en service civique qui souhaitent échanger leurs pratiques et entrer dans une démarche de progrès. Grâce à son label « pour un service civique de qualité, le Comité garanti aux jeunes candidats que l’association est entré dans une démarche de progrès et que ses conditions d’accueil répondent au référentiel qualité. 

 

La structure qui accompagne les jeunes après leur service civique

L’institut du de l’Engagement est une association créée par Martin Hirsh en 2012 qui sélectionne (410 jeunes en 2015) chaque année des volontaires  pour faciliter leur projet après leur service civique.