Le service civique en 5 étapes

Étape 5 : Évaluer le service civique

Comment entrer dans une démarche de progrès ?

La mise en oeuvre du service civique peut être complexe, évaluation et démarche de progrès peuvent être l'occasion pour les responsables du service civique de prendre du recul, de valoriser les expérimentations positives et de mettre en cohérence les objectifs partagés avec les pratiques de terrain.

Pourquoi l'évaluation ?

En tant qu’association accueillir des volontaires c’est prendre un triple engagement :

  • vis-à-vis des jeunes qui accordent de leur temps et de leur énergie ;
  • vis-à-vis des différents acteurs bénévoles et salariés qui les accompagnent ;
  • vis-à-vis de l’Etat et du législateur qui soutient les jeunes.

Un service civique de qualité c’est bien plus qu’un tuteur et un volontaire « au service » réalisant une action porteuse de sens. Un service civique de qualité repose sur un projet d’accueil qui engage l’ensemble de l’association. La démarche d’évaluation du service civique, en associant l’ensemble des parties prenantes, ancre l’accueil de volontaires dans cette démarche collective.

Entrer dans une démarche d’évaluation permet de :

  • s’assurer d’aller au-delà de la déclaration d’intention ;
  • de tester la validité et la cohérence du projet d’accueil des jeunes engagés par rapport au projet associatif et aux principes du dispositif ;
  • de prendre du recul par rapport à l’activité quotidienne.

La démarche d’évaluation valorise le travail des bénévoles et des salariés, permet de capitaliser les expériences positives et négatives et de répondre collectivement aux questionnements.

Le Comité du service civique associatif "Pour un service civique de qualité" fonde son action sur cette dynamique d’évaluation. Il a créée, depuis 2012, des outils pour accompagner les associations dans la mise en œuvre du service civique en fonction de leurs besoins. Construits sur la base d’expérimentations, les outils et processus d’évaluation ont été testés pour être opérationnels et mutualisables dans toutes les associations tout en respectant l’originalité de chaque projet. L’évaluation se fonde sur la Charte déontologique du Comité.

Les outils de l’évaluation

L’expérience du Comité du service civique associatif depuis 2012 démontre l’intérêt de conduire des évaluations portant spécifiquement sur le service civique, sujet complexe et transversal. Le Comité a développé des outils et actions d’évaluation et d’auto-évaluation accessibles à toutes les associations intéressées.

Il propose à toutes les associations un guide « s’auto-évaluer pour progresser dans sa mise en œuvre du service civique ». Ce guide accompagne votre questionnement sur vos pratiques d’accueil et d’accompagnement d’engagés de service civique.

Pour aller plus loin, le Comité propose à ses membres une évaluation triennale menée par des bénévoles formés et accompagnés par le Comité. Il proposera a à ses membres un outil interactif d’auto-évaluation (octobre 2015), un outil automatique d’envoi de courts questionnaires de satisfaction aux volontaires en fonction de leurs début et fin de mission « mon service civique et moi » (octobre 2015).